Nous souhaitons exprimer notre solidarité inconditionnelle avec les personnes qui ont récemment été arrêtées à Québec en vertu d’allégations liées à la mobilisation antifasciste du 20 août dernier. Nous ne connaissons pas d’autres détails que ce que nous avons lu dans les médias, mais il nous apparaît clair que ces arrestations s’inscrivent dans une volonté, par la police de Québec et le maire Labeaume, d’intimider les antifascistes et d’étouffer notre résistance contre l’extrême droite. Aux arrêtés, et à tous ceux et toutes celles qui pourraient être ciblé-e-s à l’avenir : restez fort-e-s et dites-nous ce que nous pouvons faire pour vous aider.

De manière plus générale, si vous lisez ceci : il faut garder en tête que la menace que représente l’extrême-droite est multidimensionnelle et que la réponse antifasciste doit l’être tout autant. Il est fort probable que nous soyons visé-e-s par la criminalisation et la répression.  Si vous (ou une personne que vous connaissez) avez été arrêté-e ou faites face à des accusations en raison de votre opposition à l’extrême droite, nous vous encourageons à nous contacter à alerta-mtl@antifa.zone. Nous pouvons recommander des avocat-e-s et ferons tout notre possible pour vous aider.

TRÈS IMPORTANT : Ne nous envoyez pas par courriel des renseignements qui pourraient être utilisés pour vous incriminer d’une façon ou d’une autre. Nous ne sommes pas des avocat-e-s et vos échanges avec nous ne sont pas légalement à l’abri d’une surveillance policière. Contactez-nous pour solliciter notre aide, mais ne fournissez pas de détails au-delà des accusations qui pèsent contre vous (par exemple, ne dites pas « Je l’ai fait! »).