Résumé

Les Soldats d’Odin – Québec sont un groupe identitaire xénophobe et islamophobe, d’inspiration suprémaciste blanche, surtout actif à Montréal, mais comptant quelques dizaines de membres et sympathisant-e-s ailleurs au Québec. Leur raison d’être première et l’essentiel de leur pratique consiste à mener des patrouilles dans les quartiers populaires pour « protéger » la population native contre la menace imaginée de l’islamisme radical.

Historique

Les Soldiers of Odin ont été fondés en Finlande en 2015 par Mika Ranta, un suprémaciste blanc affilié au Mouvement de résistance nordique, un mouvement panscandinave ultranationaliste d’inspiration néonazie.

Les Soldiers of Odin est un mouvement anti-immigration, et particulièrement antimusulman, formé en réaction à la vague de réfugié-e-s arrivant en Europe en provenance de pays en situation de crise humanitaire, dont la Syrie. Leur modus operandi consiste à mener des patrouilles de rue dans les quartiers à forte densité immigrante, techniquement pour protéger la population native de la « menace islamiste », mais dans les faits pour intimider les immigrant-e-s et réfugié-e-s.

Les premières sections locales canadiennes des Soldiers of Odin sont créées en 2016. Avant la scission des Soldiers of Odin du Canada au printemps 2017, le groupe comptait plusieurs sections locales situées dans les grandes villes canadiennes de Vancouver à Québec. Les sections canadiennes ayant décidé de rompre les liens avec la section finlandaise, jugée trop raciste, la section québécoise a dû quitter les Soldiers of Odin Canada pour former les Soldats d’Odin Québec afin de maintenir les liens avec la Finlande, liens qu’ils entretiennent d’ailleurs toujours.

Les SOO ont commencé à se faire connaître en organisant des patrouilles dans les quartiers ayant une forte population immigrante et en faisant quelques dons communautaires, à l’instar de leurs camarades d’Atalante. Les liens entre les Soldats d’Odin et Atalante sont d’ailleurs solides depuis la création des deux organisations. Lorsque Dave Tregget était président de la section québécoise des Soldats d’Odin, il entretenait des relations de réciprocité et de solidarité avec les membres d’Atalante. Dans le reportage de Vice sur la manifestation islamophobe du 15 octobre 2016, il reçoit un appel de Raf Stomper (Raphaël Lévesque), le chanteur du groupe néonazi et fasciste Légitime Violence, lui indiquant qu’ils arrivent sur les lieux de la manifestation comme prévu.

Maintenant, sous la présidence de Katy Latulippe, les liens ne se sont pas relâchés. La campagne #Remigration, amorcée par Atalante le 14 août 2017, a effectivement été partagée et encouragée par Katy Latulippe sur les groupes privés et la page publique des Soldats d’Odin. Lors de la manifestation conjointe de Storm Alliance et La Meute du 25 novembre 2017, des membres des Soldats d’Odin ont collaboré étroitement avec Atalante pour prendre l’esplanade devant l’Assemblée nationale et y déployer leurs bannières devant les contremanifestant-e-s antifascistes.

Les SOO ont passé le plus clair de l’année 2017 à participer aux services d’ordre dans les manifestations nationalistes, identitaires et islamophobes. Plusieurs de leurs membres ont fait partie des services de sécurité lors des manifestations du 4 mars, du 23 avril et du 1er juillet 2017. Ils et elles ont aussi essayé (en vain) de perturber un teach-in antiraciste à l’université Concordia le 25 mars 2017, protégé-e-s par la police (laquelle a d’ailleurs attaqué des antifascistes, en envoyant deux à l’hôpital). Certain-e-s de leurs membres ont quand même mangé quelques volées par la suite.

Dans les dernières semaines de 2017 et depuis le début de 2018, les Soldats d’Odin ont repris leurs patrouilles soi-disant communautaires (qu’ils n’avaient menées qu’à quelques reprises depuis leur création), un samedi par mois, dans le Village, afin de distribuer des collations aux itinérants sur le modèle d’action charitable raciste (« les nôtres avant les autres ») mis de l’avant par l’organisation néofasciste CasaPound, en Italie, et repris par Bastion Social en France et les militants d’Atalante à Québec.

Structure et fonctionnement

Ne comptant pas beaucoup d’adhérent-e-s, la structure organisationnelle des Soldats d’Odin est très simple. Katy Latulippe est la « cheffe » provinciale, « Norm Soo » est le chef pour la région de Montréal et Stéphane « Bloum » Blouin est listé sur Facebook comme « directeur de Montréal ».

Étant directement affilié-e-s à la section finlandaise originale, les Soldats d’Odin du Québec suivent les règlements et reprennent à la lettre la structure de cette organisation. Ils et elles sont également en contact étroit avec Atalante Québec et avec le Mouvement des insoumis du Québec, un groupe nationaliste identitaire comprenant des militant-e-s racistes actif-ve-s depuis des décennies.

« Faits d’armes »

David Leblanc, un de leurs membres Montréalais, s’est fait connaître pour son rôle dans le plantage épique du 6 août 2017, alors que lui, Philippe Gendron et « Sue Elle » ont essayé d’organiser une manifestation contre des réfugié-e-s haitien.ne.s hébergé-e-s au stade olympique à Montréal. Leur manif raciste a dû être annulée suite à une forte mobilisation antiraciste.

Leblanc a ensuite essayé de se reprendre en « attaquant » avec de la gouache des autobus nolisés pour conduire des antiracistes à une manifestation à Lacolle le 30 septembre 2017.

Le 20 janvier 2018, David Leblanc a également participé avec d’autres à une campagne d’affichage devant servir de baptême de feu d’une section montréalaise d’Atalante.

Le 24 février 2018, après avoir mené une autre patrouille parfaitement inutile en après-midi dans le Village, un commando de cabochons des SOO est venu en soirée provoquer les participant-e-s à une fête organisée par des sympathisant-e-s antifascistes. Simon Arcand, alias Cripton Nick, un autre membre du groupe, a publié en ligne le lendemain une vidéo de leur action.

Membres et sympathisants connus

Katy Latulippe

Norm SOO

Stéphane « Bloum » Blouin

Philippe Gendron

David Leblanc

Simon Arcand (Cripton Nick)

Les Soldats d’Odin le 25 mars 2017

Les Soldats d’Odin le 23 avril 2017

Les Soldats d’Odin avec Les Insoumis, à Sherbrooke, en 2017

Les Soldats d’Odin avec Les Insoumis, à Sherbrooke, en 2017

Les Soldats d’Odin avec Atalante, à Québec, le 31 mars 2018

D’autres sympathisant-e-s sont répertoriés ici.

Liens externes

Ressources distribuables